Pays sages
     
Pays sages
- Croquis photographiques d'une cartographie oubliée -

Dichotomie de mots, de pensées, de flux, d’être.
Quinze ans de photographie introspective dans le projet États Passagers évoluent vers une arythmie narrative.

Étonnante révélation sur moi même et ma perception du monde, un nouveau souffle d’expression.

Dans un sentiment d’urgence s’expriment d’un coup l’empressement d’effacer l’humain de mes photographies -ou du moins de l’y perdre- ; l’empressement d’aller chercher une lumière idoine sur des paysages posés qui ne m’attendent pas ; l’empressement d’aller chercher le calme dans une frénésie de mouvement… Je deviens un pilote agacé qui cueille à la volée : mû par une conduite nerveuse, elle-même orientée par des cartes routières et l’instinct ; freiné par des irruptions qui claquent parfois avec la portière comme l’évidence d’une quête illusoire de figer le temps et l’espace.

Le sang qui tape dans mes tempes, la pause dans la translation, l’énergie des éléments qui s’agencent dévoilent des tableaux qui s’expriment en un bref instant de contemplation.
Les jambes campées dans le sol me connectent à la terre et, la tête vers le ciel ; impermanence et fugacité de la vie se révèlent.
Le vent me fait sentir des parfums chapardés sur un bout de chemin. Il fait courir les nuages et rend la lumière volatile. Il porte les sons et, en son mouvement, se met à l’unisson de ma subite immobilité.
Éphémère communion.
Brève révélation donc… de paysages intérieurs.
Une méditation dans la projection.

Au fil des routes de campagne et des sentiers de montagne cette projection m’a permis d’appréhender une dimension que je pressentais mais n’imaginais guère : la grande diversité des paysages de France qui se dénotent par leur géologie, leur relief ou leur végétation est le reflet visuel et tellurique d’une multitude de réalités qui font la richesse et fondent l’âme de ce pays ; les terroirs.
C’est ainsi que l’on découvre une cartographie méconnue aussi riche de découpages que de sens. Des noms s’y révèlent, connus pour certains, mystérieux et oniriques pour d’autres, parfois évocateurs de cités ou de légendes, souvent évocateurs de… paysages.
S’ouvre dès lors le monde des territoires naturels et des pays traditionnels de France.

Lavedan.
Top