Micro-paysages

Ces fragments de nature sont représentés sans perspectives ni horizon. Par leur rythme ou leur abstraction, ils donnent à se pencher sur une richesse des matières, un foisonnement des couleurs où le graphisme des éléments, qui se tendent à l’unisson ou dans la confrontation, suggèrent "la part de nature que nous renfermons*".
Le monde végétal naît, lutte puis meurt dans une chorégraphie silencieuse. Loin du tumulte et de la fureur des hommes, la vie bat son plein et ce rapport intime d’interpénétration nous renvoie à notre propre condition.
Cette observation au plus près, favorise, je l’espère, l’introspection.

- Work in progress -

* René Char, Œuvres complètes.